Poteau des Vignettes (ex-poteau de la vignette)
Commune de Pontarmé

Poteau des Bruyères
Commune d’Avilly-Saint-Léonard

HISTOIRE : Avec le défrichement et la création des premiers tronçons de routes forestières à la fin du XVIIème siècle, ce poteau est un des plus anciens, il figure sur la carte Sengre de 1683.

S’y rencontrent en 1733 la route des Bruyères, la première route Ronde, la route des Communes, le chemin du poteau des Bruyères et aussi le Layon d’Auteuil percé en 1760.

Remplacé dans les années 2010 par l’APTF, ce poteau a été fait en conservant une section carrée « à l’ancienne ».

Le nom de Bruyères évoque l’existence de zones de landes.

CP.jpg

La forêt a été constituée progressivement par les acquisitions des seigneurs de Chantilly depuis le moyen âge jusqu'au 19ème siècle dans le but principal d'en faire une réserve de chasse. L’installation des poteaux est voulue par le prince Louis II de Bourbon-Condé, dit le Grand Condé à la fin du XVIIe siècle pour « l’embellissement du domaine et pour la commodité de la chasse » . Propriété de l’Institut de France depuis 1897, elle appartient au Domaine de Chantilly ; elle est protégée au titre des sites classés. Relevant du régime forestier, elle est gérée par l'Office National des Forêts (ONF).La  forêt de Chantilly est aujourd’hui un lieu de promenade, d’entraînement pour les chevaux, de tourisme équestre, de chasse et une zone de production de bois d’œuvre.

 Le carrefour des Bruyères a toujours été un rendez-vous de vénerie
 Les inscriptions étaient donc positionnées pour être lues « à cheval ».

carte .jpg
BAS DE PAGE.jpg