MOT DU PRÉSIDENT

Senlisien depuis mon enfance, j’ai toujours aimé parcourir nos forêts auxquelles je suis très attaché.

Aujourd’hui, je suis fier de reprendre la présidence de cette belle association et de poursuivre l’œuvre de celles qui m’ont précédé, Madame Montigny et Madame  de Grammont.

L’association pour la sauvegarde des Poteaux des Trois Forêts (dite APTF) a été créée en 2005 pour sauvegarder ce patrimoine vieillissant et menacé d’extinction faute d’entretien, et cela avec le soutien bienveillant de nombreux acteurs passionnés de la forêt, ONF, PNR, l’institut, chasseurs, historiens, randonneurs et  élus locaux.

 L’usage des poteaux indicateurs remonte à l’empire romain mais c’est avec le développement de la chasse que nos forêts royales ont été percées d’allées et progressivement ponctuées de croix, tables, puis de poteaux. L’aménagement de la forêt de Chantilly attribuée en partie à Lenôtre sous les princes de Condé, a débuté dès la fin du 17ème siècle et dès le début du 18ème de nombreux poteaux sont officiellement répertoriés.

Depuis sa création, l’APTF a restauré la quasi-intégralité des poteaux et défini (avec l'aide du PNR) une typographie pour le changement des ailettes ; elle assure aujourd’hui l’entretien et la remise en état permanente.

Tout cela peut se réaliser grâce à un conseil d’administration très impliqué et à une équipe compétente de bénévoles que je remercie chaleureusement pour leur dévouement. La veille et le petit entretien des poteaux sont assurés par une soixantaine de « parrains » qui visitent régulièrement leur «poteau filleul ».

Soucieuse de l’environnement, APTF s’associe chaque année à des opérations de nettoyage des forêts, elle s’intéresse aussi au petit patrimoine forestier pour le sauvegarder et le faire connaitre.

 

                                                                  Philippe HALLO

© 2014 Association pour la Sauvegarde des poteaux des Trois Forêts de Chantilly, Ermenonville et Halatte. Proudly created with Wix.com